Expositions

Pompée, François Desportes, vers 1739, huile sur toile (détail) © Sylvie Durand

du 11 octobre 2021 au 20 mars 2022

Le portrait animal aux XVIIe et XVIIIe siècles

Parcours thématique

Découvrez le site internet dédié


Le Musée de la Chasse et de la Nature présente un parcours sur le portrait animalier en écho à l’exposition consacrée aux Animaux du roi au Château de Versailles. A travers différentes salles, cet accrochage retrace les caractéristiques de la représentation animale sous l’Ancien Régime.

Portraituré depuis la Renaissance, l’animal devient véritablement sujet à la cour comme à la ville depuis les commandes des portraits de ses chiens favoris que Louis XIV fit à François Desportes. En envisageant l’animal comme sujet iconographique et comme modèle, isolé ou non, les artistes nordiques et français des XVIIe et XVIIIe siècles développent largement ce genre pictural. Commande ou étude de travail, en pied, en tête, ou à travers des détails choisis, les animaux sont observés, analysés, et mis en image, seuls ou accompagnés, mais toujours montrés pour eux-mêmes, dans toute leur singularité. Entre esquisses et portraits, ces œuvres éclairent les différents aspects et enjeux du portrait animalier au moment où l’on passe d’une approche cartésienne de la nature animale à une évolution, au siècle des Lumières, du statut de l’animal qui est désormais de plus en plus perçu comme le miroir de l’homme. 

expositions passées

Pompée, François Desportes, vers 1739, huile sur toile (détail) © Sylvie Durand